Publié dans Adaptations et critiques de jeux, Matériel générique

Logico : Primo – Piccolo – Maximo

Voici un article sur un support de travail bien sympa, qui date un peu mais que les enfants apprécient particulièrement : le LOGICO.

Il existe 3 logicos dans le commerce. Personnellement, je n’ai « que » le Logico Piccolo : c’est le niveau intermédiaire avec 10 curseurs à déplacer. 
Chaque sorte de Logico est vendu avec des fiches d’exercices et le plus « courant » sur les réseau est le vert, le logico piccolo.
Vous trouverez sur le net des sites avec des fiches très bien faites d’enseignants généreux et aussi, des trames vierges pour créer vos propres fiches.

 

De quoi s’agit-il?

Le logico est une plateforme de plastique avec des curseurs à déplacer. 
Les éditions MDI ainsi que Nathan vendent des fiches d’exercices qui se glissent dans ce support et permettent à l’enfant de travailler en autonomie. En effet, au dos de chaque fiche se trouvent les réponses correctes : il suffit à l’enfant de comparer les emplacements des curseurs qui doivent être aux mêmes endroits.

On peut trouver des recueils de fiches dans plein de domaines : conjugaison, logique, grammaire, mathématiques, …

Il existe 3 modèles, qui correspondent à des niveaux scolaires :

Logicos - Kalolanéa

Logico Primo, 6 curseurs : MS et GS
Logico Piccolo, 10 curseurs : CP, CE1 et quelques CM.
Logico Maximo, 18 curseurs: CE2, CM1, CM2.

 

Comme d’habitude, si vous hésitez, choisissez toujours une fiche plus facile de façon à ce que l’enfant puisse être à l’aise avec l’outil … après, vous pourrez augmenter en difficulté.

 

Enseignement de la base : comprendre le système de codage.

Les enfants apprécient particulièrement bouger les petits curseurs du logico. 

Avant même de pouvoir réaliser l’exercice-cible (par exemple, un exercice de conjugaison), l’enfant doit comprendre le principe du codage des réponses en curseurs de couleurs.

Selon la présentation des fiches, sans même parler du contenu, certaines fiches sont plus complexes que d’autres à appréhender.
Si vous créez vos fiches vous-même, vous pourrez les faire sur la même trame et donc, rester toujours dans la même présentation. Cependant, ce que je trouve intéressant dans les Logico, c’est aussi la flexibilité cognitive que l’on doit avoir pour s’adapter aux différentes fiches. Et souvent, étonnamment, les enfants comprennent intuitivement le fonctionnement de ladite fiche. 

 

Si vous avez le LOGICO piccolo, vous pouvez lire directement la suite où je vous propose une introduction pour que l’enfant comprenne le fonctionnement du Logico piccolo. Cependant, si vous pouvez, je vous conseille de (vous procurer ou de) fabriquer un Logico Primo afin que l’enfant s’habitue au principe. Pour cela, vous trouverez à la fin de cet article un PDF avec des fiches les plus simples possibles pour le Logico primo.

 

Voici une proposition de progression pour le LOGICO piccolo:

Série 0 :
Je leur fais faire du terme à terme : tout simplement, juste une fiche avec une colonne de curseurs où il faut tout simplement mettre en face les mêmes. Il s’agit d’un appariement identique et l’enfant s’entraine à déplacer les curseurs, à les enclencher correctement dans les petites fentes pour pouvoir les croiser, etc, …  Au début, guidance physique pour l’aider.

Pour cela, vous pouvez imprimer les deux fiches « initiation – niveau 0 » (cliquez sur l’image à gauche) ou bien tout simplement, retourner les fiches que vous avez pour les faire faire directement coté solution (comme sur la photo de droite).

         

Série A :
Ensuite, vous pouvez passer aux fiches où il faut associer des semblables non identiques, donc des cibles relativement simples, avec une présentation « épurée » car tout est bien placé en colonnes distinctes :

Série B :
Où il n’y a plus de colonne mais où les boutons colorés se trouvent aléatoirement sur le dessin et en désigne une partie.

Série C:
Elle me paraissent plus compliquées; les exercices où il y a deux colonnes à traiter. De nombreuses trames sur le net sont construites de cette façon donc ce peut-être utile que l’enfant se repère même sous cette présentation-là.

 

Je ne peux clore cet article sur les LOGICO sans parler du magnifique blog : http://helgeblog.eklablog.com/
Cet instit y propose énormément de supports pour les Logico Piccolo et Logico Primo, tous gratuits, pour travailler des centaines de compétences.
Il crée des fiches de Logico primo avec des compétences bien au delà de la maternelle ce qui est intéressant quand l’enfant grandit ou bien quand vous suivez plusieurs enfants avec des âges développementaux différents sans vouloir acheter les autres supports.
Allez y jeter un œil et surtout, laissez-lui un commentaire si vous vous servez de ses fiches, ca fait toujours plaisir vu les heures innombrables de travail que ca doit représenter!  😉

 

Fabrication maison d’un logico primo

Comme je n’ai pas le Logico Primo et que j’adore l’idée d’avoir moins de questions par fiche qu’avec les autres logico mais que l’enfant enchaine les fiches SEUL, j’ai bidouillé un ersatz de Logico Primo avec les 6 couleurs.


Au niveau matériel, trois fois rien : un planche en bois (ici, je dos d’une ardoise Velléda), 6 scratch-boucle et 6 crochets, 6 pions aux bonnes couleurs et une grande bande de velcro (si possible non blanche pour ne pas qu’elle vieillisse trop mal …) : et hop : c’est le même principe que celui de chez Nathan, en moins « académique » mais avec des fonctions intéressantes. 
J’ai également tracé le contour du format d’une fiche pour que l’enfant puisse correctement la placer.

Remarque :

On peut également créer un logico piccolo avec des boutons blancs dans lesquels on colle une image de jetons puis on scratche l’arrière et hop, avec la même méthode que ci-dessus, le tour est joué! 


Pour mes tout-petits …

Ce modèle peu académique a des avantages par rapport à son homologue en plastique :

Au niveau motricité fine : il demande à devoir déscratcher le pions situé en haut sur la bande : pour mes petits, je mets le pions à cheval sur le velcro de manière à ce que l’enfant puisse utiliser la pince pour le saisir et forcer sur sa pince pouce-index (ca ne fait pas de mal pour l’écriture ensuite !!).

De plus, la fiche simplement posée sur le support permet aux enfants en difficulté motrice de retourner plus facilement la fiche pour l’autocorrection : en effet, quelques-uns de mes suivis seraient en incapacité motrice de faire glisser une fiche dans les ergots des cotés pour positionner la fiche d’exercice dans le modèle originel. 

 

PDF avec les fiches d’initiation au Logico primo : les exercices les plus simples possibles …

Pour l’obtenir, cliquez sur l’image. Ce PDF présente une progression afin de parvenir à faire les fiches simples qu’on trouve dans le commerce ou sur des sites d’enseignants généreux!

 

Ci-dessous, exemple de deux fiches (de chez Helgeblog) où l’on peut voir deux niveaux très différents ! 

    

Quant aux plus grands …

Si vous suivez ce site régulièrement, vous savez que j’adoooooore tout ce qui est logique et les enfants qui font seul ; pas étonnant que j’apprécie particulièrement ce support.
Le logico primo a l’avantage de contenir « uniquement » 6 « questions » et il permet donc des exercices relativement rapides que l’on peut enchainer facilement sans que ce ne soit trop lourd pour l’élève. C’est donc un support sympa si l’on veut mettre en maintien des enseignements et si l’on veut que l’enfant cultive sa non-dépendance à la guidance, si chère à mes yeux. 

L’autogestion : des compétences de fonctions exécutives : la planification et l’organisation dans une tâche.

Voici donc un PDF fait pour un de mes grands : un document que l’enfant devra remplir lui-même.
Donnez à l’enfant une bande de papier et un crayon ainsi uqe 10 fiches logico primo. Vous allez le guider pour qu’il fasse une fiche, vérifie sa réponse en retournant sa fiche, qu’il coche une case et qu’il reprenne une fiche, refasse l’exercice suivant, etc, … jusqu’à 10 fiches.
Comme tous les exercices enchainés, les fiches sélectionnées doivent être adaptées à l’enfant (des fiches qu’il peut faire seul facilement) et nous allons guider physiquement (pas de paroles!!) pour qu’il prenne son crayon, qu’il coche, reprenne une fiche, etc, …. Attention, il ne faut pas que l’adulte coche lui-même car le but de l’exercice est justement d’avoir une tâche intermédiaire à réaliser qui soit en parallèle et qui demande une organisation.

 

Vous trouverez régulièrement des nouveautés dans ce paragraphe car je crée souvent des fiches pour les enfants que je suis.
Vous pouvez vous abonner à la page FACEBOOK autismenjeux.

Un commentaire sur « Logico : Primo – Piccolo – Maximo »

  1. Merci beaucoup Camille! Je suis vraiment impressionné par votre support Logico ! Quelle inventivité !
    Je vous remercie également d’avoir fait référence à mes fiches ! Votre blog est une petite merveille pour les élèves et pour ceux qui les accompagnent dans leurs apprentissages.
    Luc GIORIA

Laisser un commentaire